Sauve qui peut en bas de classement

Sauve qui peut en bas de classement

22 mai 2015

Yannick Courteille (Rannée-La Guerche), Gwen Corbin (FC Guichen), Roland Hervelin (OC Cesson). | Fred Annin

Pour cette dernière journée de championnat, si en haut du classement la bataille fait rage, la course au maintien n’en sera pas moins palpitante. Entre Guichen, Rannée-La Guerche et Cesson il y en aura malheureusement un, voire deux, à chuter, car Pontivy qui reçoit Quimperlé déjà condamné, pourrait venir brouiller les données bretilliennes. Dans l’opposition entre Rannée-La Guerche (10e avec 47 pts) et Cesson (11e, avec 47 pts), un sauvera sa peau. Mais lequel ? Yannick Courteille le technicien guerchais nous livre ses dernières impressions : « J’avais demandé à mes joueurs d’avoir une finale sur le dernier match. On y est ! Si l’on ne va pas au bout maintenant, tout le travail que l’on aura fait avant n’aura servi à rien. Dès que l’on met les valeurs du club sur le terrain, je sais que l’on peut faire des bonnes choses. Ce sera un match avec une sanction immédiate… »

Du côté cessonnais, Roland Hervelin tient lui aussi à rester positif : « On reste sur bonne série maintenant ce n’est pas suffisant. Pour ce déplacement, il y aura une très forte mobilisation du club et on ne sera pas seul. Aux joueurs qui auront la chance de faire ce match de donner le meilleur. Avec un nul, on serait tributaire de Guichen et de Pontivy, en revanche une victoire nous assurerait le maintien et cela permettrait au club de faire sa seizième année en DH. »

Dans l’autre rencontre qui opposera les Guichenais (9e avec 48 pts) à la formation ploërmelaise (3e) qui n’aura rien à jouer, Gwen Corbin préfère se montrer prudent : « Je ne sais pas si l’on est en ballottage favorable mais avec mon équipe au complet j’aurais dit oui, mais là… En plus, même si Ploërmel n’a plus rien à jouer ce n’est pas une équipe facile. Il faut que l’on gagne. On n’a pas le choix, car je suis sûr que Pontivy va finir avec cinquante points, car ils vont s’imposer à Quimperlé qui est complètement démobilisé. On va essayer de sortir un gros match pour se sauver. Si on passe, ce sera par la petite porte, mais on ne va pas lâcher. »

Samedi (18 h). Saint-Malo (B) – Concarneau (B).
Dimanche (15 h 30). Fougères – Plouzané, Guichen – Ploëmel, Rannée-La Guerche – Cesson. Exempt : CPB Bréquigny.


http://www.ouest-france.fr/bretagne/sauve-qui-peut-en-bas-de-classement-3424668

ouest-france

fleche
LES PARTENAIRES
En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience. En savoir plus