Plouvorn – Guichen : 0-0

Plouvorn – Guichen : 0-0

18 avril 2016

plouvorn-guichen-0-0Le Plouvornéen Alexandre Chapalain (à droite) ici à la lutte avec Cédric Gloux. | Loïc L’Huillier

Plouvorn savait que faute de victoire face à l’adversaire du jour, Guichen, le maintien deviendrait hypothétique. La tâche semblait ardue face à des Bretilliens performants à l’extérieur (6 victoires).
Aucune des formations n’aura finalement réussi à prendre le dessus, malgré des Bretilliens entreprenants en fin de rencontre. La pelouse bosselée aura compliqué la tâche des 22 acteurs présents.
Plouvorn, rapidement en action, aurait pu ouvrir la marque par le latéral Quéméneur.
Son coup franc, excentré aux 25 mètres, ne trouvait preneur dans la surface de vérité et le ballon finissait au ras du poteau gauche du gardien Desfontaine (2′).
Guichen ne tardait pas à répondre. Sur un corner de Olivon, son compère Bdioui reprenait de la tête mais Hamadi sauvait ses couleurs sur la ligne (13′).
Plouvorn ne parvenait pas à prendre le dessus sur un bloc défensif adverse bien en place. Les relances quelconques des locaux ne profitaient pas aux visiteurs. La qualité de jeu semblait en berne de part et d’autre, les approximations et les enchaînements offensifs trop rares limitaient les opportunités de but.
Pourtant, dans l’emballement final, Guichen s’illustrait par Houssais (83′), et surtout son meneur Samson qui brûlait la politesse à l’arrière-garde léonarde avant de voir sa frappe toucher le poteau gauche bretillien (87′).
Plouvorn pouvait l’emporter contre le cours du jeu mais le rentrant Le Bourdon, sur une action confuse, manquait de réalisme.
Guichen pouvait remporter la mise mais la frappe du rentrant Josset frôlait le cadre du gardien Seach.

PLOUVORN – GUICHEN : 0-0.
Arbitre : M. Madec.

Guy Troadec (Plouvorn)
: « Dans le premier quart d’heure, nous avons deux opportunités puis presque rien ensuite. Entre deux équipes de même niveau, le nul tient à rien. Ils ont été plus percutants que nous. Avec le nul, Guichen savait qu’ils nous condamnaient quasiment. Ils gardent leur matelas de points. Il fallait impérativement gagner. Malgré l’envie, l’énergie du groupe, nous avons échoué. »

Gwenaël Corbin (Guichen) :
« Nous savions que Plouvorn devait gagner pour exister encore. Nous avions planifié un jeu en profondeur en fin de rencontre, avec les rentrants. Ça a failli payer mais faute d’efficacité nous ne concrétisons pas nos occasions. Nous repartons avec un bon nul. »

http://www.ouest-france.fr/bretagne/finistere/plouvorn-guichen-0-0-4174078

ouest-france

fleche
LES PARTENAIRES
En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience. En savoir plus