N3. Les Plabennecois ont maîtrisé leur sujet 

N3. Les Plabennecois ont maîtrisé leur sujet 

2 octobre 2017

Steven Coat (au 1erplan), ici à la lutte avec Simon Ddioui, a inscrit trois buts samedi

N3. Plabennec – Guichen : 4-0. Emmené par Steven Coat, auteur de trois buts, Plabennec a fait le job avec une réelle sérénité.

Il n’y avait pas photo entre les deux équipes, samedi. Certes, les Plabennecois ont eu le bonheur de bénéficier du vent favorable en première période, mais même face aux éléments après la pause, les Finistériens ont multiplié le score par deux, en ayant le plus souvent le monopole du ballon.

Le coach de Guichen, Gwenaël Corbin, sans mettre en doute la victoire des Plabennecois, revenait sur cette météo difficile : « On a joué dans des conditions compliquées. L’équipe qui gagnait le toss gagnait un peu le match. Je pense que c’était un élément important au niveau du jeu ».

Malgré cela, il admettait que les Plabennecois avaient été vraiment maîtres de leur sujet. « Plabennec a des arguments que nous, on n’a pas. Ça se voit dans l’engagement, dans la maîtrise. C’est une équipe aguerrie, ce qui n’est pas notre cas. Néanmoins, si nous ne manquons pas cette occasion toute faite et que la première mi-temps se termine par 2-1, je pense qu’en deuxième il y aurait eu un tout autre match ».

Il y a beaucoup de conditionnel dans cette analyse, mais il est vrai qu’il ne faut pas grand-chose parfois pour faire basculer une rencontre. Franck Kerdilès craignait, d’ailleurs, les conditions atmosphériques. « J’étais un petit peu inquiet avant d’aborder ce match, surtout avec ce vent conséquent. Mais je pense que l’on a très bien négocié la première période. Après ce but sur coup de pied arrêté, nous avons ensuite parfaitement géré la rencontre ».

Cette large victoire leur permet en tout cas d’aborder sereinement le match de Coupe de France contre Concarneau (National) samedi à Kervéguen (18 h 30). Une équipe que les Plabennecois ont rencontrée à maintes reprises par le passé : « C’est une grosse cylindrée, mais nous allons mettre tout en oeuvre pour les contrarier et nous allons nous efforcer de faire marcher le charme de la Coupe », promet Franck Kerdilès.

Ouest-France du 02/10/2017

fleche
LES PARTENAIRES
En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience. En savoir plus