N3. Une défaite guichenaise presque inévitable

N3. Une défaite guichenaise presque inévitable

16 avril 2018
N3. Guichen – Vannes : 0-3. Il y avait une classe d’écart entre les deux formations aux ambitions diamétralement opposées. Un rebond est attendu du côté du FC Guichen.

Le Guichenais Hassan Mohamed tente d’écarter le danger vannetais. Fred Annin.

Le FC Guichen ne doit pas perdre de vue son objectif. Sans trop cogiter, le club du président Ganivet doit essayer de se remettre rapidement la tête à l’endroit après sa défaite face au leader vannetais. Perdre contre le VOC n’est en soit pas dramatique. Bien d’autres avant les Guichenais sont tombés. La destinée de ces deux formations est tout autre, la comparer serait inutile.
Quand l’un ne pense qu’à se maintenir, l’autre imagine son accession en National 2. Alors, cette défaite n’était-elle pas écrite à l’avance ? Très certainement.

Pour garder un peu d’optimisme avant un déplacement important à Locminé, les Guichenais retiendront les rares moments où ils ont réussi à gêner les Morbihannais par Olivon, Bdioui, Babel et Poder (26, 57’, 67’, 87’). Pas suffisant pour venir contrarier la machine vannetaise lancée à grande vitesse. Un score sans appel (0-3) alimenté par les Dufrennes, Michel et Quintin (21’, 35, 64’).
« On a fait un bon pas vers le N2, soufflait Laurent Hervé le coach vannetais. C’était important de regagner après une série de matches nuls. Cette victoire nous fait vraiment du bien car on se rapproche un peu plus. On a fait un bon match dans l’état d’esprit et je n’ai rien à redire. Ça fait du bien de remarquer des buts. »

C’est vrai l’absence d’Henry N’Depo n’est pas simple à gérer mais le VOC a prouvé qu’il était capable de trouver des solutions. « On ne jouait pas dans la même cour, constatait Jean-Christophe Pengam le technicien guichenais. C’est une équipe complète et solide. Je les ai trouvés bon dans la rigueur et les transmissions. Pour nous, c’est dur même si nous avons deux, trois choses intéressantes. Nous n’avons pas eu de réussite non plus. Il nous en faudrait car les gars le méritent. Il nous manque des points mais on va dans le bon sens. » Le match à Locminé, le week-end prochain, doit venir effacer toutes ces inquiétudes.

GUICHEN – VANNES : 0-3 (0-2).
Arbitre. M. Rehel.
BUTS. Dufrennes (21’), Michel (35’), Quintin (64’).
AVERTISSEMENTS. Guichen : Mohamed (48’), Kamissoko (84’). Vannes : Kikonda (41’).

GUICHEN : Desfontaine – Gloux (cap.), Poder, Le Guennec, Février – Mohamed, Olivon, Sanogo (Nyamsi, 74’), Grabowski, Olivon (Josset, 65’) – Babel, Bdioui (Kamissoko, 74’). Entraîneur : Jean-Christophe Pengam.

VANNES : Sy – M. Duclovel, C. Duclovel, Lavenant, Bouedec – Quintin, Besnard, Kikonda (Le Boulaire, 77’), Michel (Degan, 72’) – Dufrennes, Jaffres. Entraîneur : Laurent Hervé.

Ouest-France 16/04/2018

fleche
LES PARTENAIRES
En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience. En savoir plus