N3. Une classe d’écart entre les deux équipes

N3. Une classe d’écart entre les deux équipes

8 avril 2018

Zacharie Labidi (à droite), buteur par deux fois pour Brest. Photo : Bruno Cueff

Brest – Guichen : 4-0. Il n’y aura pas eu véritablement de match entre Brest, ultra-dominateur, et Guichen en plein doute.

Le tempo brestois était vite donné par l’intermédiaire du meneur local, Labidi, profitant d’une relance hasardeuse guichenaise pour trouver les filets adverses d’une frappe au premier poteau (1-0. 11’). Guichen, lors de l’une de ses rares incursions dans le camp adverse, avait bien l’opportunité de revenir mais la frappe de Nyamsi n’était pas assez forte pour inquiéter Fabri (15’). Tel un rouleau compresseur, Brest allait multiplier les occasions franches. Ainsi Labidi, plein axe, sur un centre tendu de Magnon, voyait son tir en pivot trouver les gants du Bretillien Desfontaine (26’).
Le dernier rempart visiteur devait s’employer pour maintenir ses couleurs à flot. Le jeune attaquant brestois Pintor, à la finition, perdait deux face-à-face (34’ puis 35’). Le latéral local Kiki, parti dans le dos de la défense, trouvait le montant droit de Desfontaine (36’). Kamissoko, en contre, se faisait rattraper in extremis par Magnon alors que le chemin du but s’ouvrait à lui (36’). Les visiteurs s’en remettaient à la vista de Desfontaine qui repoussait la belle frappe enroulée de Magnetti avant d’intercepter une tête de l’infortuné Pintor (40’). Brest parvenait à ses fins avant les vestiaires d’une frappe imparable de Ngassaki servi en profondeur par Magnetti (2-0. 45+1’).
Pintor, toujours à la finition, n’était pas plus heureux en seconde période. Sa tête et sa frappe finissaient dans les bras de Desfontaine (52’ puis 56’). Brest déroulait son jeu et se cantonnait dans le camp adverse. L’attaquant local Lubin, bousculé aux abords de la surface, permettait à Labidi de convertir le coup franc, d’une frappe cadrée qui surprenait Desfontaine au premier poteau (3-0, 74’). Le ressort était cassé côté bretillien et le rentrant brestois Et Touguani concluait une belle chevauchée de Magnetti et donnait un peu plus d’ampleur à la victoire brestoise (4-0. 82’).

BREST – GUICHEN : 4-0 (2-0).

Arbitre : M. Le Bot. Environ 70 spectateurs.
AVERTISSEMENTS. Brest : Pellen (89’). Guichen : Février : (57’).
BUTS. Brest : Labidi (11’, 74’), Ngassaki (45+1’), Et Touguani (82’).

BREST : Fabri – Henry, Menn, Buon, Kiki – Magnetti, Magnon (cap), Labidi – Pintor (Et Touguani, 70’), Ngassaki (De Oliveira, 80’),
Lubin (Pellen, 80’). Entraîneur : Laurent David.

GUICHEN : Desfontaine – Sanogo, Le Guennec (cap), Poder, Février – Nyamsi, Mohamed, Jusset (Bdioui, 60 ) – Olivon (Gloux,
66’), Kamissoko (Grabowski, 80’), Babel. Entraîneur : Olivier Ganivet.

Ouest-France du 08/04/2018

fleche
LES PARTENAIRES
En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience. En savoir plus