N3. Guichen paie ses dernières prestations

N3. Guichen paie ses dernières prestations

26 février 2018
N3. Guichen – Pontivy : 0-2. Les Guichenais, émoussés, se sont inclinés logiquement face à des Pontivyens ambitieux.

La mécanique guichenaise ne s’est jamais mise en marche. Incapable de trouver la bonne carburation, le FC Guichen n’a pas réussi à réchauffer ses supporters du froid glacial. Babel a essayé (20’), Mohamed et Nyamsi aussi (58’, 89’), mais l’efficacité a fait défaut.

Gwen Corbin, le technicien guichenais, apportait des explications juste avant de regagner son vestiaire. « On paie un peu la débauche d’énergie des deux derniers matches. J’ai vu dès le début que l’on n’était pas aussi incisif, note-t-il. On avait la volonté mais on sentait que l’on avait moins de jambes. C’est dur pour nous de gagner des matches et pour en gagner il faut que l’on soit à cent pour cent. J’en veux un peu à mon gardien… Pour moi, on prend deux buts évitables. Leur victoire est méritée mais on pouvait l’éviter. »

Il est vrai que Desfontaine, le portier guichenais, ne s’est pas montré aussi décisif qu’à l’accoutumée sur les moments clés. Gargam, intéressant dans l’entre-jeu pontivyen aura, à lui tout seul réussi à donner la victoire aux siens (20’, 76’). Jacques Pichard, le coach morbihannais, laissait volontairement la parole à son capitaine Damien Guevel, à la demande de son président. « On avait
pour objectif de prendre trois points ici. L’important c’était gagner car avec des nuls on n’avance pas au classement. On restait sur trois matches sans victoire et on voulait retrouver ce plaisir de gagner. Je suis très content car on grimpe au classement. »

Si mathématiquement, Pontivy se rapproche un peu plus de son objectif de maintien, le FC Guichen reste, quant à lui, sous la menace de ses concurrents directs.

GUICHEN – PONTIVY : 0-2 (0-1).
Arbitre. M. Gueguen.
BUTS. Gargam (20’, 76’).
AVERTISSEMENTS. Guichen : Février (55’), Bdioui (90’+1).

Photos : Alex Février (à droite) et les Guichenais se sont logiquement inclinés à domicile. Fred Annin

Ouest-France 26/02/2018

fleche
LES PARTENAIRES
En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience. En savoir plus