Les Guichenais ont fait mieux que de se défendre

Les Guichenais ont fait mieux que de se défendre

7 décembre 2014

les-guichenais-ont-fait-mieux-que-de-se-defendre

Coupe de France (8e tour). Guichen (DH) – Plabennec (CFA) : 0-1 (ap). Dans une rencontre indécise et équilibrée dans son ensemble, la prolongation a finalement tourné en faveur des Plabennecois.

Denis Brogniart et Grégory Coupet pourront être fiers d’avoir affiché leur soutien durant la semaine à cette équipe guichenaise, qui se sera comportée de la meilleure des manières, sans malheureusement connaître la conclusion escomptée. Une qualification qui a, durant la prolongation, choisi le clan finistérien de Franck Kerdilles. Des regrets, les hommes de Gwen Corbin en avaient plein en tête au moment de regagner définitivement les vestiaires. Et notamment sur cette dernière occasion franche de Samson qui obligeait Mottier à sortir l’arrêt décisif qui allait par la suite prouver toute son importance (90’+1). Les Guichenais sont vraiment passés près d’un exploit qui semblait pourtant être à leur portée.

Le Stade Plabennecois, lui, n’a pas dérogé à la règle en affirmant son attachement à la Coupe de France. Mouton, le gardien guichenais pouvait en témoigner sur les premières incursions de Saive et du puissant Pinuidic (3′, 26′). Les partenaires de Yannick Héligon amenaient, quant à eux, le danger sur la cage finistérienne de Mottier sur cette reprise de Lotton non cadrée (24′) ou sur cette tentative de Josset qui trouvait le petit filet extérieur (27′).

Difficile, donc, au vu de ce premier acte équilibré de faire des pronostics dans cette rencontre, l’histoire aurait pu être agrémentée de cette frappe lourde de Saive mais la barre transversale de Mouton résonnait à son plus grand soulagement (62′). Le Stade Plabennecois plus présent dans le camp guichenais négociait par l’intermédiaire de Pinuidic une situation pourtant bien amenée par Julien et Arguilhe (63′).

La fin de rencontre ne proposait rien de transcendant, si ce n’est bien sûr cette fameuse dernière minute du temps réglementaire qui doit encore trotter dans la tête de Samson, l’attaquant guichenais, et celle des supporters. La prolongation allait rendre son verdict et donner un peu plus de crédit à la tactique payante de Franck Kerdilles qui voyait enfin Diatta, le joker finistérien, forcé la décision (0-1, 109′).

À l’origine sur une occasion guichenaise aux abords de la zone de vérité plabennecoise, Bichot qui réclamait une faute voyait le rapide contre se dérouler sous ses yeux impuissants. Grillant la politesse à Blanchet, Diatta l’attaquant finistérien prenait son temps pour ouvrir son pied gauche et éteindre le flambeau finistérien (0-1, 109′). Une sanction irrévocable qui terrassait les Guichenais et le public par la même occasion. Il ne devait en rester qu’un, et ce fut Plabennec.

GUICHEN – PLABENNEC : 0-1 (ap).
Arbitre : M. Dzubanowski.
BUT. Plabennec : Diatta (109′).
AVERTISSEMENTS. Guichen : Caron (56′), Lotton (67′). Plabennec : Pinuidic (58′).
GUICHEN : Mouton – Gloux, Caron, Blanchet, Heligon – Delanoë, Beuzet (Bichot 69′), Lotton (Troufflard 87′), Kamissoko (Olivon 80′) – Josset, Samson. Entraîneur : Gwen Corbin.
PLABENNEC : Mottier – Le Roux, Henaff, Matte, Begoc – Philip (Diatta 91′), Saive (Tanguy 115′), Coat, Pinuidic – Arguilhé, Julien, (Bellec 66′). Entraîneur : Franck Kerdilles.

 

sans-titre-6Fédération Française de Football > Coupes > 8ème tour : FC Guichen-Stade Plabennecois en images /CastelPhoto / Philippe Le Brech©
https://www.fff.fr/diaporamas/coupes-1/details/144745-553269-8eme-tour-fc-guichen-stade-plabennecois-en-images

fleche
LES PARTENAIRES
En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience. En savoir plus