Guichen sanctionne Chantepie en fin de match

Guichen sanctionne Chantepie en fin de match

29 octobre 2014

guichen-sanctionne-chantepie-en-fin-de-matchThomas Josset est félicité pas ses coéquipiers, après avoir donné l’avantage à Guichen, en fin de match. | Ludo Le Ridou

Chantepie (DSR) – Guichen (DH) : 1-3. Rapidement menés, les Guichenais ont forcé les portes de la qualification face à des Cantepiens pourtant émérites.

« On s’est mis en difficulté en se mettant dans le mauvais sens dès le départ sur un terrain compliqué. J’ai senti que mon équipe était en difficulté physiquement. On est qualifié et c’est bien pour le club. Souvent, en Coupe de France, les matches basculent dans le dernier quart d’heure… » Il ne pouvait pas se montrer plus perspicace dans son analyse, Gwen Corbin, le coach guichenais, à l’issue d’une rencontre à l’épilogue heureux. Au bout, en effet, un billet décroché pour le 7e tour en guise de récompense, avec l’entrée en lice des grosses cylindrées de Ligue 2.

Cela valait la peine de jouer le coup sans retenue pour éviter une désillusion. La joie des Guichenais tranchait avec la déception fondée des Cantepiens. Grégory Belan, le technicien malheureux, ne mâchait pas ses mots en affichant une frustration compréhensible au moment de regagner les vestiaires : « Ce n’est pas une petite mais une grosse déception pour la débauche d’énergie faite par mes joueurs. Ils ont fait le match que j’attendais d’eux. Dame Coupe a choisi Guichen mais je n’ai pas été impressionné plus que cela parce qu’ils ont montré. Je suis très satisfait de mon équipe. » Et il y avait de quoi être fier de cette formation cantepienne qui parvenait même à tromper la vigilance dès l’entame des débats sur un coup franc de Letang que reprenait dans les airs Toumelin (1-0, 3′).

Une ouverture du score rapide comme pour rappeler aux Guichenais que la partie ne serait pas des plus simples. Emmenés par l’excellent Josset, les partenaires de Yannick Héligon remettaient les compteurs à plat d’une frappe limpide de Samson à l’extérieur de la surface (1-1, 19′). Portés par Saint-André, véritable poumon de la formation cantepienne, les banlieusards rennais n’étaient en reste et pas loin non plus de faire basculer la rencontre. La parfaite démonstration était cette frappe d’Hanafi en position idéale qui faisait trembler la transversale d’un Mouton visiblement battu (35′).

Source : Ouest-France, article publié le 29/10/2014
http://www.ouest-france.fr/bretagne/guichen-sanctionne-chantepie-en-fin-de-match-2938277
ouest-france

fleche
LES PARTENAIRES
En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience. En savoir plus