Coupe Maxime-Portier (1/4 finale) : Guichen 2, attendu mais ambitieux

Coupe Maxime-Portier (1/4 finale) : Guichen 2, attendu mais ambitieux

29 avril 2017
 La réserve du FC Guichen est toujours en lice pour défendre sa Coupe Maxime Portier, mais elle se méfie d’une équipe capable de créer la surprise, l’ES Thorigné-Fouillard, comme le rappelle Mélaine Berhault, l’entraîneur.

« On est dans la peau d’une équipe qui l’a gagné l’an dernier. C’est déjà très bien d’être en quarts. Ça coïncide avec la bonne passe actuelle, même si on a perdu, le week-end dernier, face à une très bonne équipe de Pacé. On espère vivre ce match pleinement. On ira avec des ambitions comme on sait qu’on sera attendu. C’est le premier quart de Thorigné, c’est chez eux. Ils ont sorti Redon, Pacé en Coupe de France, et Rannée-La Guerche en Maxime Portier. Ils ont des raisons d’y croire et je les comprends. Notre équipe première veut accéder en N3. En championnat, on est troisième, avec quatre points d’avance sur Chartres. Il faudra gagner un des deux derniers matches. On est plutôt dans la posture où rien n’est acquis. Ce sera dur jusqu’au bout. »

actufoot.com 27/04/2017
http://www.actufoot.com/35/guichen-2-attendu-ambitieux/


Coupe Maxime-Portier (quarts de finale). Les Thoréfoléens (PH) se font un malin plaisir de dégommer la hiérarchie.

Les Thoréfoléens n’avaient jamais connu pareil élan. On les avait quittés en octobre au 6e tour de la Coupe France, éliminés par l’ASPTT Brest (PH, 1-0), dans un torrent de ferveur et d’émotion sans précédent. Les revoilà en Coupe Maxime-Portier, en quart de finale de l’épreuve. Un vent de face appréciable pour ce club, deuxième de son groupe en PH, actuellement en ballottage favorable pour disputer un barrage d’accession en R2.

Thorigné-Fouillard fait tout pour attirer l’attention sur lui. Cette saison, cinq équipes des hautes sphères ont connu l’affront absolu : Redon (DH, 2-1) et Pacé (DRH, 1-2) en Coupe de France, Guipry-Messac (DSR, 2-1) et Cruguel (DRH, 4-2 ap) en Coupe de Bretagne, Rannée-La Guerche (DSE, 2-1) en Coupe Maxime-Portier. Vous avez dit flingueurs d’élite ? « Ce n’est pas dû au hasard, précise Kévin Follain, l’entraîneur. C’était déjà une spécialité par le passé, mais là c’est assez exceptionnel ! J’ai des joueurs qui sont capables de se transcender dans ce type d’événement. Et tout le monde s’est fusionné en prenant du plaisir, des joueurs aux supporters, en passant par les bénévoles. »

Ce n’est pas une raison recevable pour s’arrêter devant le seuil de la porte des demi-finales de la Coupe Maxime-Portier. Cette fois, c’est la réserve de Guichen, tenante du titre et évoluant un niveau… au-dessus de Thorigné-Fouillard, qui se pointe avec méfiance. Kévin Follain : « On se donne le droit d’y croire. Aucun intérêt, sinon. On a déjà fait cinq exploits similaires. Pourquoi pas un sixième ? » Tradition oblige.

Dimanche (15 h). Thorigné-Fouillard (PH) – Guichen B (DRH) ; Noyal-Brécé (DRH) – Guipry-Messac (DSR) ; Breteil (DRH) – CPB Bréquigny (DSR).

Déjà joué. US Saint-Malo C (DRH) – Redon (DH) : 1-0.

Ouest-France du 29/04/2017

 

fleche
LES PARTENAIRES
En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience. En savoir plus