Coupe de France. Pontivy fait respecter la hiérarchie

Coupe de France. Pontivy fait respecter la hiérarchie

14 octobre 2012

Mickael Tison (à gauche), premier buteur pontivyen de la soirée, ici face à Corentin Beuzet.

Coupe de France (5e tour). Guichen (DSE) – GSI Pontivy (CFA) : 0-3. Deux buts en première période et un penalty raté par Guichen ont scellé une facile qualification des Morbihannais.Dès la première minute, le gardien Saulais effectuait un arrêt réflexe, du pied, sur une frappe de Guyader. Certains supporters locaux virent là un bon signe et les autres, l’évidence que les Pontivyens n’étaient pas venus en touristes. Les seconds étaient dans le vrai car, les Guichenais plus timorés et impressionnés que d’ordinaire allaient se montrer trop fébriles et trop respectueux de l’adversaire, en première période. Ainsi, après deux chaudes alertes de Guyader (12′) et Havard (14′), Tison récupérait aux vingt-cinq mètres un ballon timidement repoussé par la défense locale et ouvrait la marque (0-1, 17′). La maîtrise du ballon était pontivyenne et Guichen n’arrivait que difficilement à pénétrer dans le camp adverse. Peu avant la pause, Bray doublait la mise d’un coup de tête, sur un corner de Havart (0-2, 40′).

Coup de théâtre au retour des vestiaires, alors que le public se réinstallait tranquillement dans la tribune. Delcourt butait sur le gardien pontivyen et M. Eveno accordait à la surprise générale, un penalty aux Guichenais. Samson chargé de la sentence tirait largement à côté de la cage de Petit (46′). Ce n’était pas le jour de Guichen et Pontivy enfonçait aussitôt le clou sur un contre de Havart qui lobait Saulais (0-3, 48′). La messe était dite ! Pontivy mettait encore Saulais à contribution sur des tentatives de Bray (50′, 70′, 85′) et un tir limpide de Obin renvoyé par le poteau (90′). Guichen plus entreprenant et plus libéré se montrait à son tour, grâce à Seznec de la tête (75′) mais sans jamais donner l’impression de pouvoir rivaliser. La hiérarchie était respectée. Pontivy en avait aussi plus besoin !

GUICHEN – GSI PONTIVY 0-3 (0-2)

Arbitre : M. Eveno. 400 spectateurs.

BUTS. Tison (17′), Bray (40′), Havart (48′)

GUICHEN : Saulais-Neveu, Delanoe, Blanchet, Héligon-Beuzet, Estace, Lotton – Delcourt, Samson, Josset. Remplaçants : Legaud, Seznec, Le Page, Olivon, Bonenfant.

GSI PONTIVY : Petit-Christophe, Le Guevel, Offredo, Simon, Paillot – Tison, Guyader – Bray, Havart, Le Poulichet. Remplaçants : Le Bars, Da Costa, Obin, Diene, Rotel.

Gwen Corbin (FC Guichen) : « La marche était trop haute. Il n’y a pas eu beaucoup de suspens ! Pour passer, il aurait fallu un grand Guichen, de la chance, et un petit Pontivy. Aucun des ingrédients n’était au rendez-vous. Défensivement, on n’était pas bien. Je crains aussi le contrecoup en championnat… »

Nicolas Scourzic (GSI Pontivy) : « Le détail qui peut changer le cours du match c’est le penalty accordé à Guichen. Hormis ce fait de jeu, on a toujours été serein. On marque des buts, on n’en prend pas. »

Ouest-France du 14/10/2012

fleche
LES PARTENAIRES
En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience. En savoir plus