Un bon coup tactique, une qualification historique

Un bon coup tactique, une qualification historique

17 novembre 2014

Loutfi Zébidi et les Nantais pouvaient pester contre l’arbitre sur ce fameux coup franc sifflé dans les arrêts de jeu… et transformé dans un angle impossible par Thomas Josset. La faute n’était pas évidente. Mais l’évolution tactique du FC Guichen dans les vingt dernières minutes leur a tout de même fait beaucoup de mal. « On espérait ce scénario car j’avais gardé des joueurs offensifs sur le banc pour la fin du match, explique Gwen Corbin. On a été laborieux en première période avec Keita qui s’est bien amusé. On l’a serré un petit peu plus lors du second acte, ce qui est le rôle des défenseurs. Ça a été mieux pour nous car on a récupéré le ballon un peu plus haut. » Si l’entraîneur guichenais avoue que son équipe « aurait très bien pu prendre un but en début de deuxième période », il avait tout de même prévu que « l’intensité entre les matches de Division d’honneur et ceux de Promotion d’honneur n’était pas la même, que ça allait se sentir dans le dernier quart d’heure. »

C’est exactement ce qui s’est passé. Surtout que le trio d’anciens Carquefoliens de la JSC Bellevue (Zébidi, Makiésé, Le Paih) n’avait pas joué depuis quinze jours entre suspensions et blessures, baissant donc de rythme assez logiquement. « On avait un peu peur de venir ici car on connaissait la valeur de cette équipe, concède l’ex-joueur du Stade Rennais. Mais on espérait bien pousser comme ça sur les vingt dernières minutes. Je ne voulais absolument pas qu’on mène trop rapidement au score car avec l’environnement, ça aurait été compliqué pour nous. Quand ils ont marqué, je souhaitais d’abord revenir au score pour aller en prolongation car on avait encore des jambes. Maintenant, marquer à la 93e minute est vraiment le scénario idéal ! » Et voilà son équipe qualifiée pour le huitième tour ! « C’est historique, ça va permettre de mettre la lumière sur le travail effectué au club » peut jubiler le coprésident Olivier Ganivet, qui a fait le tour de ses joueurs pour les embrasser juste après le coup de sifflet final. Prochain rendez-vous mercredi pour le tirage au sort !

Les Guichenais congratulés par les supporters bretons.

Ouest-France du 17/11/2014

fleche
LES PARTENAIRES
En continuant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience. En savoir plus